mlk,ml

coefficient de Gini

Le coefficient de Gini, également appelé indice de Gini, est un indice statistique permettant de mesurer la répartition d’une série statistique (salaire, revenus, patrimoine, etc.) au sein de la population. Autrement dit, le coefficient de Gini mesure le niveau d’inégalité d’une variable dans la population.

Le coefficient de Gini varie de 0 (égalité parfaite) à 1 (inégalité parfaite). Toutefois, il est fréquent que le coefficient de Gini soit multiplié par 100 afin qu’il oscille entre 0 et 100. Cela permet d’en faciliter la lecture.

Le coefficient de Gini peut être calculé à partir de la courbe de Lorenz. En effet, le coefficient de Gini correspond à l’aire de la zone hachurée en rouge divisée par l’aire du rectangle gris (cf. graphique ci-dessous). La zone hachurée en rouge est délimitée par la bissectrice qui représente une répartition parfaitement égalitaire des revenus, et la courbe bleue représentant la répartition observée des revenus au sein de la population. D’après l’exemple ci-dessous, le coefficient de Gini est égal à 0,29 en France en 2017.

Graphique : répartition du revenu équivalent en France, 2017

Source : European DataLab, Eurostat [ilc_di01], consulté le 05/02/2019

 

Le coefficient de Gini est largement utilisé pour mesurer les inégalités, car il a l’avantage d’être facilement compréhensible et de ne pas reposer sur des hypothèses. Cependant, il connaît certaines limites :

  • Il ne fournit pas d’indication sur le niveau de revenu. Ainsi, il est possible que deux pays aient le même le coefficient de Gini pour un niveau de revenu différent. Par exemple, le coefficient de Gini en France et en Pologne est égal à 0,29 en 2017, alors que le revenu équivalent médian (voir définition médiane) est respectivement de 20 452 euros en parité de pouvoir d’achat (PPA) et 11 083 euros PPA.
  • Il peut y avoir plusieurs distributions distinctes de revenu pour une même valeur du coefficient de Gini. Par exemple, si les 50 % des personnes les plus modestes n’ont pas de revenu et que les 50 % des plus aisées se répartissent égalitairement les revenus restants, alors le coefficient de Gini est égal à 0,5. Il est également de 0,5 si les 75 % des plus modestes se répartissent 25 % des revenus et que les 25 % des plus aisées ont 75 % des revenus.
  • Le coefficient de Gini ne permet pas de savoir d’où provient l’évolution des inégalités. Il est impossible de savoir si une modification du coefficient de Gini provient d’une évolution en haut ou en bas de la distribution des revenus.
« Back to Glossary Index